© Port-Seudre 2002 - 2016

POUR LA CRÉATION D’UN PORT MIXTE EN EAU PROFONDE AU MUS DE LOUP À LA TREMBLADE (17390)


Accueil I Qui sommes nous I News I La mer en partage I Commerce/Artisanat/Plus I Environnement I Contact/Plus

Entre la Vendée (PORT-BOURGENAY) et les Landes (CAP-BRETON), seulement 4 ports sont accessibles 24H/24 :


Dans le bassin de Marennes-Oléron, pas de port en eau profonde, de plus il n’y a aucune plateforme technique pour recevoir les équipements de protection de l’environnement marin (cale sécurisée pour les réparations et le carénage, systèmes de pompage et cuves de rétention pour les eaux noires et grises.

Le projet de Port-Seudre (site du Mus de Loup à La Tremblade-Ronce les Bains) est basé sur 4 principes :


Au 17° siècle déjà l'anse du Mus du loup était utilisée pour réparer les vaisseaux royaux, et si Rochefort sur Mer a été choisi pour y construire l'Arsenal, en 1664, (L.Canet "L' Aunis et la Saintonge", volume 3 page 75) c'est en grande partie à cause des dangereuses passes de Maumusson dont le dragage était alors techniquement trop difficile.


Ce n'est plus un problème aujourd'hui (voir Arcachon). 1927, 1952, 1964, projets sans suite. 1975 : un espoir : les plans d'urbanisme de l'époque, "Horizon 2000", prévoient un port entre la Pointe aux Herbes et "Mus de Loup", mais n'avaient pas prévu l'avalanche de textes administratifs qui allaient figer pour un quart de siècle toute cette partie Nord-ouest de la Presqu'île d'Arvert.


Les besoins économiques et touristiques changent et le moment est peut-être venu de ne plus considérer comme gravées dans le marbre des décisions administratives obsolètes...


Un peu d’HistoireQuelques dates

ESTUAIRE DE LA SEUDRE EN 1664 - MUS DE LOUP (LA TREMBLADE)


Le constat

>>plus>>


>>haut de page>>

PORT-SEUDRE : LE PROJET